Le pôle recherche et développement en architecture à Toulouse

Notre approche
  • L’approche repose sur une démarche écosystémique de régénération des milieux, dont le postulat architectural est de contextualiser les projets et de les co-concevoir de manière bio-climatiques et frugales grâce à des modes constructifs bas carbone, biosourcés ou de réemploi ;
  • Il s’agit de mettre en place des démarches de co-conception par le biais de processus participatifs, qui permettent l’intégration des valeurs d’usage aux projets par la prise en compte des retours d’expériences ;
  • La combinaison des deux principes précédents contribue à la conception des territoires ruraux, des villes et au développement d’architectures innovantes. Celles-ci concourent par le biais des dynamiques et de processus définis à des résultats concrets et mesurables afin d’envisager des prospectives positives ;
  • La recherche et la mise en oeuvre de concepts innovants aboutissent à une architecture belle, épurée et sensible, qui prend en compte la poétique des lieux.
  • L’esthétique est donc le résultat d’un équilibre entre les caractéristiques des contextes, l’écoute active des usagers, la prise en compte des fragilités et des forces pour étudier les espaces et les construire ou reconstruire ;
  • Enfin, cette approche s’inscrit dans une démarche scientifique. Les résultats des études permettent d’analyser les impacts des hypothèses testées dans le but de confronter et de partager les savoirs et savoir-faire.
innovation architecture toulouse
habitat ecologique toulouse

La définition de cette approche systémique est le fruit de près de 15 ans de travaux, études et projets menés par Seuil architecture et maintenant porté par le Groupe Seuil.

Ainsi, depuis 2012, notre pôle R&D guide nos engagements architecturaux et environnementaux et nous permet d’explorer et de tester des méthodologies.

Depuis 2020, une collaboration avec l’organisme public de recherche, le laboratoire Bonheurs de Cergy-Pontois Paris Université et EIf innovations permet de mettre en place des savoirs académiques de recherche.

Quatre thèmes ont déjà été étudiés : 

  • Le sentiment d’appartenance à un collectif.
  • L’intelligence collective comme système complexe.
  • Les lieux apprenants au sens de l’OCDE.
  • Les enjeux environnementaux des compétences métiers qui se co-construisent.

Retrouvez ici l’ensemble de nos articles :

Pas d'autres articles à afficher